Un joueur français attaque plusieurs salles de poker en ligne

sopranos_poker

Alors que certains s’inscrivent sur une salle de poker en ligne pour jouer contre d’autres joueurs, d’autres préfèrent faire appel à la justice pour tenter de toucher le gros lot.

C’est ce qui est arrivée dernièrement à 3 opérateurs dont Chilipoker ou PokerStars. Un joueur qui était interdit de jeux à réussi à passer à travers les mailles du filet et à s’inscrire sur plusieurs sites de poker.

Flairant la bonne affaire il s’est dit pourquoi ne pas attaquer ces sites qui ne respectent pas la loi.
Mauvaise surprise pour lui, les salles de poker ont effectué leur travail correctement en contactant la base de données de l’ARJEL qui, elle, n’était pas à jour.

Résultat le joueur a été condamné à payer 1500 euros à chaque opérateur attaqué.

Nicolas Anelka aurait quitté les Bleus si on l’avait forcé à chanter le Marseillaise

article_Anelka

Le footballeur explique son rapport à l’hymne national dans un entretien aux Inrocks…

En douze années passées sous le maillot bleu, Nicolas Anelka n’a jamais chanté la Marseillaise. Cela ne lui a même jamais traversé l’esprit, comme il l’explique aux Inrocks, dans une interview croisée avec le rappeur Booba. Les deux potes, qui se sont rencontrés lors d’un barbecue chez Omar, d’Omar et Fred, brassent quelques sujets sensibles autour du thème de la patrie.

A propos de l’hymne national, Anelka se lâche: «En équipe de France, je n’ai jamais voulu chanter La Marseillaise, ça ne m’est jamais venu à l’idée. Et si on m’avait demandé de le faire, j’aurais refusé, j’aurais quitté l’équipe.» Il lui a suffi d’insulter Raymond Domenech pour cela. Au cours de la discussion, le buteur de Chelsea répète qu’il ne jouera plus jamais en bleu, même au terme de ses 18 matchs de suspension. Il nie aussi de nouveau avoir prononcé les mots placardés en Une de l’Equipe («Va te faire enculer, sale fils de pute»), au surlendemain de France – Mexique (0-2).

«Gourcuff, le bon Français, Ribéry, le musulman»

Enfin, cinq mois après le fiasco des Bleus, Anelka livre aussi une analyse ethnologique de la situation: «On a vu le vrai visage de la France. Dans les moments difficiles, on voit ce que les gens pensent vraiment. On disait “Ribéry a frappé Gourcuff. Gourcuff, le bon Français, Ribéry, le musulman”. C’est parti trop loin. Quand on ne gagne pas, en France, on parle tout de suite des religions, des couleurs…»

Pour Aulas, le PSG est «la meilleure équipe française. Et de loin»

article_aulas

Une belle tentative de déstabilisation à quatre jours du choc entre le club parisien et l’OL…

Dans la pure rhétorique présidentielle, Jean-Michel Aulas a décidé de lancer le match Lyon – PSG avec quelques jours d’avance. Dans la foulée de la défaite à Schalke, mercredi soir, JMA s’est exprimé au sujet du prochain adversaire de l’OL. En l’occurrence, «la meilleure équipe française actuellement. Et de loin.»

Interrogé sur Eurosport, Aulas a tenté d’expliquer que le match de dimanche serait beaucoup plus compliqué à négocier pour ses joueurs que celui de Ligue des champions. «Il y a la possibilité d’un joker en coupe d’Europe alors que nous avons suffisamment pris de retard pour ne pas commettre d’impair contre Paris. Le match de dimanche sera plus important et plus difficile pour nous que celui de Schalke.» Autant dire qu’un nouvel impair ne passera pas.

Le PSG arrache le nul à Lorient

Paris-Lorient

Nenê a encore sauvé les Parisiens…

Pour vivre heureux, le PSG veut vivre caché. Une semaine après une victoire clinquante dans le clasico (2-1), Paris aurait pu occuper la tête du championnat de leader dimanche soir à Lorient. Les Parisiens vont devoir se satisfaire d’un nul arraché dans les dernières minutes (1-1).  «C’est une grosse satisfaction de ne pas perdre. C’est peut-être mieux de ne pas prendre le pouvoir trop tôt, et c’est peut-être mieux de rester caché au classement», assure Sylvain Armand.


Planqués, les hommes d’Antoine Kombouaré ne le sont pas tellement. Ils naviguent à la 4e place, et ça aurait dû être beaucoup mieux si les attaquants du PSG s’étaient décidés à transformer leurs occasions. Ca ne chatouille pas plus que ça l’entraîneur parisien, ravi de coacher « une formation qui a la haine de la défaite ». Le genre de qualité qui a souvent fait défaut à ces dernières années. «Avant dès qu’on prenait un but on était enterrés, cette saison, on ne s’affole pas et on sait réagir quand on est menés», promet Sylvain Armand.

Pour son 10e match en 28 jours, c’est effectivement une vertu qui peut servir. Finalement, il n’y a que le bulletin médical du PSG qui est mal en point. Guillaume Hoarau a fait un malaise vagal sans gravité en fin de match. Marcos Ceara s’est fracturé le nez. Et Edel, qui soufre de la toxoplasmose, prend un traitement qui n’est pas autorisé par la Ligue et ne peut donc pas jouer.

Offre concours BetClic : Assistez à OM-Lyon en VIP

Velodrome

A quelques semaine du choc des Olympiques, le site de paris en ligne BetClic vous permet de participer à un tirage au sort pour gagner de nombreux lots, le premier prix étant un pack VIP pour assister au match Marseille -Lyon le 19 décembre au stade Vélodrome. Ce prix comprend également le transport, l’hébergement sur place (une nuit pour 2 personnes) ainsi que les tickets pour assister au match. Sponsor maillot des deux clubs, BetClic offrira aux 99 tirés au sort suivants des bonus (voir le détail ci-dessous).

Pour participer, vous devez être inscrit sur BetClic.fr (Inscrivez-vous maintenant si ce n’est pas encore fait et profiter d’un bonus au passage : un premier pari remboursé jusqu’à 50 euros). Une fois votre compte créé, vous n’avez qu’à rentrer votre pseudo sur le bulletin de participation.

Vous avez jusqu’au 25 novembre 2010 pour participer et les gagnants seront tirés au sort le 30 novembre. N’attendez pas !

Les lots

Voici les 100 lots mis en jeu lors de ce tirage au sort :

  • 1er prix : 2 places VIP pour le match Marseille vs Lyon le 19 décembre comprenant le transport, l’hébergement sur place (une nuit pour 2 personnes) ainsi que les tickets pour assister au match
  • 2ème au 5ème prix : la somme de 150 € par mois offerte pendant 3 mois
  • 6ème au 10ème prix : la somme de 100 € par mois offerte pendant 3 mois
  • 11ème au 25ème prix : 50 € de jetons gratuits sur la plateforme Poker
  • 26ème au 50ème prix : 20 € de bonus au dépôt sur BetClic Sport
  • 51ème au 100ème prix : 10 € de bonus au dépôt sur BetClic Sport.

Comment participer

En quelques minutes seulement, votre participation sera enregistrée et vous vous retrouverez peut-être au Vélodrome le 19 décembre prochain pour ce choc entre l’OM et Lyon.

1. Inscrivez-vous sur BetClic en cliquant ici

2. Remplissez le bulletin de participation

3. Vous serez dès lors automatiquement inscrit.

Les Lyonnais se réveillent trop tard

yoann_gourcuff

Malgré une réaction en fin de match, l’OL s’incline face au Portugal face à Benfica (4-3)…

La Ligue des champions était jusqu’à présent le rayon de soleil de l’OL dans un début de saison bien maussade. Le ciel s’est encore un peu plus obscurci après la défaite des joueurs de Claude Puel, hier, à Lisbonne (4-3).

Pour son centième match dans cette épreuve qui le transcende généralement, le club rhodanien a vu ses espoirs de qualification pour les 8es de finale remis à plus tard.

L’entraîneur lyonnais redoutait cette confrontation face au Benfica au regard des nombreuses blessures qui touchent son effectif et de la fatigue engendrée par les deux derniers matchs disputés contre le Paris SG (1-2 a.p.) et Sochaux (2-1).

Formation offensive

«Ce sera très difficile car notre adversaire a le temps de récupérer dans la mesure où il ne joue pas beaucoup et il évolue dans un championnat moins relevé que le nôtre», avait-il annoncé.

Convaincu néanmoins que des opportunités se présenteraient face à une équipe qui ne ferme pas le jeu, l’ancien technicien lillois a aligné une formation à vocation offensive avec Gourcuff et Pjanic en soutien du trio Pied-Briand-Bastos.

Cela aurait pu s’avérer un coup de maître si Jimmy Briand, positionné à la pointe de l’attaque, n’avait pas vu ses deux buts inscrits dès le début du match refusées pour des positions de hors jeu (4e, 10e). Après ces deux actions, l’OL n’a plus existé et a été crucifié par Carlos Martins qui a délivré trois offrandes à Kardec (20e), Coentrao (32e) et Garcia (42e).

Réaction d’orgueil

Hugo Lloris a bu le calice jusqu’à la lie en étant mystifié par un lob de Coentrao, encore mis sur orbite par ce diable de Martins (67e). Mais une réaction d’orgueil des Lyonnais, conjuguée à une baisse de régime des Lisboètes a permis à Gourcuff (75e), Gomis (85e) et Lovren (90e + 5) de réduire le score.

Trois buts qui auront peut-être leur importance dans l’éventualité d’un goal-average particulier. Mais cette défaite ne manque pas d’inquiéter à trois jours d’un déplacement périlleux à Rennes.

Karim Benzema réveille le Real Madrid

karim_benzema

Son entrée en jeu a changé la donne…

Avec toute la nuance qui la caractérise habituellement, la presse espagnole avait déclaré Karim Benzema «mort» cette semaine, après une prestation translucide face à Murcie en Coupe d’Espagne. Evidemment, il a fallu moins d’une semaine au jeune français pour prouver l’inverse. Alors que son équipe était tenue en échec sur la pelouse du promu Hercules Alicante, l’ancien Lyonnais a fait son entrée et délivré deux passes décisives pour Ronaldo dans les dix dernières minutes, permettant au Real de gagner 3-1.

«Je suis vraiment heureux pour lui. Son entrée en jeu a été très importante et il a été décisif», a même lâché Ronaldo après le match, suivi par son coach, José Mourinho. «Il n’a pas marqué, mais il a construit les deux buts de Cristiano. C’est très important pour son moral», a expliqué le «Mou». De là à en faire un titulaire?

Lancement d’un site gratuit de belote en ligne

Belote Depuis quelques semaines, on assiste à une véritable floraison de sites de « jeux d’argent gratuits » (sic)… qui contournent la loi en proposant de gagner des cadeaux, voire « un peu d’argent ». Un exemple: labelote.fr, site qui se dit destiné aux « mères au foyer », dont voici le communiqué:

Parce que nous savons qu’il est difficile de garder du temps pour soi, labelote.fr met à la disposition des mères au foyer un outil à la fois performant et simple d’utilisation, permettant d’accéder au jeu de belote en ligne sans devoir installer un logiciel supplémentaire. Il suffit de quelques minutes pour créer son compte belote gratuit, et commencer à jouer au jeu de belote en ligne directement depuis son navigateur Internet.

Les + du jeu de belote en ligne

Pourquoi préférer le jeu de belote en ligne à la belote en salle? D’abord, parce que le jeu de belote en ligne ne présente pas de contraintes. Après avoir couché les enfants, en parallèle de votre soirée TV, ou durant l’après-midi ou la matinée, vous pouvez vous connecter quelques minutes et pratiquer le jeu de belote en ligne. Votre compte belote gratuit vous permet de jouer à la belote coinchée ou contrée, à la belote classique ou avec enchères, et ce, à différents niveaux de jeu. Ainsi, quelle que soit votre expérience à la belote sur table, la belote en ligne vous permet de vous entraîner ou de vous initier tout en vous amusant.

Gagnez un peu d’argent tous les mois grâce à notre site de belote gratuit

Si vous avez un bon niveau au jeu de belote en ligne, alors vous pourrez rapidement faire grossir votre cagnotte, et transférer les fonds depuis votre compte belote gratuit sur votre compte bancaire. En effet, a chaque partie gagnée, vous gagnez du même coup de l’argent réel, et pouvez demander son transfert sécurisé vers votre compte courant. Pour cela, il vous suffit de vous entraîner régulièrement et de consulter les nombreuses astuces et notes de stratégie du jeu de belote en ligne, mises à votre disposition sur le site de labelote.fr.

Chelsea confirme sa supériorité face à Marseille

Regardez le résumé du match Chelsea-Marseille.

Comme une étrange sensation d’impuissance. Une charnière Diawara-M’Bia trop souvent prise à défaut par le trio d’attaque tricolore de Chelsea, Lucho aux abonnés absents durant la première période et une attaque, sevrée de ballon, totalement inoffensive. Marseille a fait piètre impression hier à Stamford Bridge où le rouleau compresseur des Blues n’a guère eu à forcer son talent pour s’imposer (2-0).

A six points de Moscou et Chelsea

Chelsea était-il tout simplement trop fort ou l’OM trop attentiste? Il n’en reste pas moins que l’affaire fut pliée en moins d’une demi-heure par les hommes de Carlo Ancelotti. Une erreur d’inattention sur le premier corner londonien profitait à Terry (7e) et un penalty sévère pour une faute de main de M’Bia dans la surface – alors qu’il tournait le dos au ballon – était transformé sans souci par Anelka (28e). Marseille a encore flanché sur des détails. Mais des détails qui font toute la différence à ce niveau. Alors certes, les entrées de Valbuena et André Ayew en seconde période auront permis à l’OM de se montrer un peu plus dangereux. Mais c’est Chelsea qui a eu la balle du 3-0  avec un coup franc d’Alex et un tir d’Essien sur les poteaux de Mandanda (67e et 76e). A vrai dire les seuls à se montrer à la hauteur de l’événement hier furent les 2 740 supporters marseillais qui auront gagné sans problème le match des tribunes.

Hélas au niveau comptable, c’est une  très mauvaise opération pour l’OM. Après le succès du Spartak Moscou un peu plus tôt dans la soirée face à Zilina (3-0), Marseille se retrouve déjà à six longueurs du duo de tête après deux journées de Ligue des Champions. Certes, il reste encore quatre rencontres pour tenter d’inverser la tendance, mais sur ce que l’on a vu hier, les huitièmes de finale semblent bien compromis.

Paris enfonce Lens encore un peu plus

Pour voir ou revoir en vidéo le résumé des buts du match Lens-PSG, cliquez sur la ligne correspondant à la date et au score.

Le dimanche soir, Jean-Guy Wallemme sort son costard. Hier, l’entraîneur lensois n’a pas dérogé à la règle. Il a laissé son survêtement du samedi au placard,  mais ça n’a pas suffi pour rapporter aux Lensois leur première victoire de la saison à domicile. C’est le PSG qui en a profité pour ramener trois points (0-2) de Bollaert. Vue la qualité inégale du match des hommes d’Antoine Kombouaré, c’est un vrai pactole qu’ils ont ramené de leur périple artésien. Au passage, ils en profitent même pour s’offrir leur première victoire à l’extérieur cette saison. Et visiblement, Paris aime le Pas-de-Calais, puisqu’il faut remonter à décembre 2009 à Boulogne pour trouver la trace d’une précédente victoire à l’extérieur.

A Lens, on aurait bien attendu un peu le réveil du PSG hors du Parc. Déjà englués chez les relégables, les Lensois sont maintenant au bord de la crise, et Jean-Guy Wallemme de plus en plus près de la porte. Avec un peu moins de maladresse, le Racing aurait pourtant dû virer en tête à la pause. Illustration du mal artésien? Un coup-franc indirect à sept mètres des cages d’Apoula que Bedimo n’a même pas réussi à cadrer (40e). Les premiers sifflets tombent même des tribunes après deux passes en retrait de Vedran Runje.

Beaucoup de naïveté

Paris va profiter de ce climat tendu sans y être pour grand-chose. A peine revenus des vestiaires, Yahia veut dégager en pleine surface, mais frappe sur Demont qui renvoie la balle dans son but malgré le retour désespérer du Tunisien (0-1, 49e). Un but totalement improbable qui va libérer les Parisiens. Installés en position de contre, les coéquipiers de Claude Makelele ont plusieurs fois l’occasion de tuer le suspens. Mais le réalisme de Guillaume Hoarau, trois fois en excellente position, n’est pas encore au top (72e, 73e, 79e). C’est Nene qui se charge d’achever l’adversaire au bout du temps additionnel (0-2, 93e), envoyant les Sang et or se faire fracasser par une bronca gigantesque sanctionnant une performance pleine de naïveté.

Psg-Kombouare

Haut de page